C'est la faute à Laurent FABIUS, le copain de Delanoë

si PARIS n'a pas été choisi pour les jeux olympiques de 2012

 

Qui peut sérieusement imaginer que les membres de 23 pays européens du Comité olympique allaient voter pour la ville (PARIS) capitale du Pays (La FRANCE) qui avait coulé quelques semaines auparavant le développement et l'avenir de l'EUROPE ?

Le Comité olympique qui comporte une centaine de membres au total est constitué à plus d'un quart par des européens.

Les nouveaux pays entrant notamment, qui espèraient beaucoup de l'Europe pour leur développement et celui de leurs habitants, ne vont pas pardonner si facilement à la France d'avoir tué leurs espoirs dans l'oeuf pour de nombreuses années.
Que vaut à leurs yeux la candidature pour les olympiades d'un pays de taille très moyenne, égoïste, nombriliste, médaille d'or du "cocorico" égocentré, qui trahit et détruit les espoirs de dizaines de millions d'européens en plein développement, en espérance d'amélioration de leur niveau de vie ?  Pas grand chose...!

Il est aisé de deviner leur pensée au moment du vote : Un Pays qui sacrifie aussi aisément les intérêts de ses voisins, qui méprise les espérances européennes, pour régler entre-eux leurs petits problèmes de critiques de clocher, ne peut pas non plus avoir quelque intérêt réel pour le Monde. S'il ne peut même pas avoir l'esprit collectif européen, il n'a certainement pas l'esprit universel qui doit prévaloir pour les jeux olympiques, comme le préconisait le baron Pierre de Coubertin ; un français justement...Un comble !

Et pourquoi ces français peu travailleurs et râleurs ont rejeté l'avenir de l'Europe en votant contre la Constitution européenne à leur référendum ?
Parce que la majorité pour le Oui était serrée à l'avance et que, indépendamment des partis exotiques systématiquement hostiles à tout, ou présentant même des listes "féministes" aux élections européennes, ou qui n'existent que par leur agitation démagogique, réussissant à entraîner quelques gogos qui croient qu'ils vont vraiment rendrent gagnants tous les tickets de Loto s'ils viennent au pouvoir,...   indépendamment des partis exotiques donc, Monsieur Laurent FABIUS a fait le calcul suivant :

"Les fabiusiens du Parti Socialiste et les électeurs auprès desquels j'ai une bonne image et que je peux entraîner derrière moi représentent bien quelques points pour cent de la population. Si je déstabilise la logique dès le début de la campagne pour la Constitution européenne en surprenant tout le monde, et en trouvant des arguments, même bidons, pour le Non, çà peut basculer de quelques %. Si le Non l'emporte, on parlera à nouveau de moi et je me trouverai alors dans une position plus forte pour la présidentielle au sein du PS, contre la majorité actuelle des militants et surtout de François HOLLANDE et de ses copains LANG et STRAUSS-KHAN qui sont de vrais dangers pour moi par rapport à la présidentielle de 2007. Car depuis que je ne suis plus Premier ministre, je m'emmerde à n'être que le n° 2 du PS dans l'ombre de François Hollande alors que ma seule ambition est la présidence de la République pour remplacer Miterrand. J'en ai rien à foutre de l'Europe et de l'avenir des centaines de millions d'européens et de leurs enfants par rapport à mon ambition personnelle."

C'est ainsi que M. FABIUS a réussi son coup de poker (le Président de la République n'ayant pas non plus été excellent pendant la campagne) et a donc sacrifié avec une immense facilité l'avenir de nos enfants en Europe et par voie de conséquence les jeux olympiques à Paris, par calcul, pour se positionner au niveau de l'élection présidentielle française par rapport à ses concurrents directs.

Ceci doit bien être compris de tous.
Monsieur Fabius n'a par ailleurs jamais prononcé les mots "famille" ni "père" en 30 ans de discours.

 

 

 

www.sos-papa.net