Copyright Association SOS PAPA 78 - 2004
Reproduction strictement interdite

www.sos-papa.net

Témoignage n° 6

 

Pères suicidés

Paix à l’âme de ces deux hommes qui n’ont plus eu que la mort pour issue. Je suis une simple femme de 40 ans, même pas mère. Mais j’ai été un petite fille, dont le drame est d’avoir perdu un papa aimant, tout simplement, à cause d’une maladie foudroyante. C’était il y a 30 ans. La douleur et le manque sont toujours là, même si le temps apaise : il y a tant de chose que je n’ai pas eu le temps de lui dire. Je pense aux enfants de ces deux hommes. Encore des enfants qui toute leur vie vont souffrir de ne plus avoir de père, qui souffriront d’autant plus que c’est le suicide et donc le plus noir des désespoirs qui a entraîné cela. Leurs pères vont tant leur manquer : et il n’y a plus rien à faire, c’est fini.

Quand ces femmes comprendront-elles qu’elles ont charge d’âmes et quand cesseront-elles de se laisser mener par leurs rancœur, justifiées ou pas. Pourquoi un adulte n’est-il pas capable de passer au delà de ce qui est une histoire d’adultes pour ne plus se soucier que de ses enfants et du lien qui les unit pour la vie à leur père (ou à leur mère) ? Quand les enfants cesseront-ils de souffrir pour nos aveuglements ? Comment parvenir à aider ces ex couples dans la tourmente, pour le bien de leurs enfants... et aussi le leur ? Humanité où es-tu ?

2003 - Catherine