Copyright Association SOS PAPA 78 - 2004
Reproduction strictement interdite

www.sos-papa.net

Témoignage n° 26

 

Juste un petit mot pour encourager tous les pères dans leurs démarches.

Pour ma part, je suis une mère qui a 25 ans, séparée du père de mon petit ange âgé aujourd’hui de deux ans et demi.

Je vis seule à Paris, mon fils vit chez son père en Dordogne.

Nous avons préféré faire une séparation à l’amiable et j’ai également pris la dure décision que mon enfant vivrait avec son père pour de multiples raisons :

Il est très tendre et affectif, paternel et j’ai presque envie de dire également maternel !

La Dordogne lui donne un cadre de vie meilleur qu’à Paris pour s’épanouir.

Et surtout, pourquoi refuser la garde de l’enfant au père, le diminuer, car on ressent alors une réelle diminution, une frustration.
Le plus important est d’aimer son enfant et de garder un maximum de relations entre nous.

2000